Compréhension écrite: Le pari des 35 heures

Niveau : B1 -2

Objectifs :

  • Comprendre le processus d’une réforme importante en France : les 35 heures
  • Comprendre du vocabulaire en contexte à partir d’une définition
  • Développer le lexique en relation avec le monde du travail
  • Reformuler des expressions idiomatiques
  • Comprendre un texte dans sa globalité
  • Comprendre un texte de manière détaillée

Le processus de réduction du temps de travail n’est pas nouveau : il a commencé en 1814 avec le chômage des dimanches et des jours de fête catholiques. La journée de huit heures date de 1919 alors que la revendication était apparue dès 1880 ! En 1936, les salariés ont eu droit à douze jours ouvrables de congés payés. Aujourd’hui, la législation sur la durée du temps de travail est de trente-neuf heures hebdomadaires et accorde cinq semaines annuelles de congés payés. Le projet du gouvernement actuel est de réduire à trente-cinq heures la semaine de travail et ce, sans perte de salaire. D’après ce texte de loi, cela devrait être instauré dès le 1er janvier 2000 pour les entreprises de plus de 200 salariés et au 1er janvier 2002 pour les autres. Toutefois, les dirigeants qui souhaiteraient passer à ce temps de travail avant la date fatidique bénéficieraient de primes. L’objectif du gouvernement est une diminution du chômage et une relance de la consommation. En effet, on exigera certainement des salariés qu’ils aient une meilleure productivité, mais celle-ci ne devrait compenser, selon les économistes, que la moitié du manque à gagner engendré par le passage aux trente-cinq heures. Il faudra donc bien embaucher pour combler l’autre moitié. Moins de chômeurs conjugués à plus de temps libre paraît idéal pour inciter les Français à consommer plus… mais le patronat ne l’entend pas forcément de cette oreille. Si certains chefs d’entreprise ne seraient pas contre cette loi à condition qu’elle soit accompagnée d’un abaissement des charges sociales, les instances dirigeantes du C.N.P.F[1]. , elles, s’y opposent avec force – au point que son président a changé, l’ancien ayant démissionné car, selon ses propres déclarations, il ne se sentait pas l’âme du  » tueur  » qu’il faut être pour contrecarrer le projet du gouvernement. En fait, au sein même de cette organisation, cette tendance dure est quelquefois considérée comme rétrograde. Les Français, eux, sont assez partagés. Si certains disent  » Pourquoi ne pas essayer ? « , d’autres pensent qu’il s’agit là d’une utopie. Tout cela nous promet encore de belles discussions à l’Assemblée Nationale, au Sénat, dans les organisations syndicales et… dans les bars !

[1] Conseil National du Patronnat Français

Source : Bonjour de France. (2012) Comprendre l’actualité française : le pari des 35 heures. Repéré à http://www.bonjourdefrance.com/n2/qcm/a41t.htm

Lire la suite

Publicités

Envoyé spécial la suite: T.V.A dans la restauration: l’addition est-elle trop salée ?

Vidéo

Vidéo: TVA dans la restauration

Niveau : B2-C1

Objectifs : –    Favoriser la compréhension orale d’un document authentique

–          Etudier le vocabulaire et les expressions idiomatiques en relation avec la cuisine.

–          Découvrir le monde de la restauration et des taxes en France.

Lire la suite